Les caractéristiques des zones de subduction.

Exercice à choix multiple. rift.

Les caractéristiques des zones de subduction 1 La lithosphère est découpée en douze plaques. On cherche à comparer les caractéristiques des zones de subduction du pourtour pacifique, selon l’âge de la lithosphère océanique. On distingue ainsi trois limites de plaque: des zones de divergence, des zones de convergence et des zones de failles transformantes.

Cette page est le sommaire des différentes activités proposées concernant les caractéristiques des zones de subduction.

Afficher toutes les questions <= => ... Cochez les phénomènes de surface liés aux subduction.

Les séismes délimitent les frontières de plaque et permettent de visualiser la subduction suivant le plan de Wadati-Bénioff.Le volcanisme caractéristique de subduction est explosif.

Le magmatisme des zones de subduction A. CORRECTION DES ACTIVITES 1. Les limites de ces plaques constituent les zones actives de la planète avec, notamment, des séismes fréquents. Le volcanisme Les zones de subduction sont qualifiées de marges actives à cause d'une activité sismique et volcanique intense.

Document 1 : Les caractéristiques des zones de subduction : Localisation des magmas, isothermes ( 500°C, 750°C, 1000°C), et emplacement des deux roches, A et B, de la croûte océanique décrites dans le document 3. chaîne de montagne type Andes. L'exemple choisi est celui de la subduction au niveau de la cordillère des Andes. Les andésites, les rhyolites et les granodiorites (assimilées au granite) sont des roches caractéristiques du magmatisme des zones de subduction. Une zone de subduction est créée lorsqu'une plaque océanique dense glisse sous une plaque plus légère. Les zones de subduction ont une activité sismique et volcanique intense, elles sont qualifiées de marges actives.

On trouve des reliefs très prononcés dans les zones de subduction : - reliefs négatifs : fosse océanique ( peut atteindre jusqu'à 11 000 km de profondeur ) - reliefs positifs : cordillière ( Andes : plus de 4000 km ) ou arc insulaire ( Japon ) L'association de ces deux types de reliefs est un marqueur de la subduction.

La subduction correspond à l’enfoncement d’une lithosphère océanique + vielle, + froide et +dense, au sein du manteau dans un secteur de convergence lithosphérique. Une zone de subduction est une marge active, de type convergente.Dans une subduction, une plaque subduite (aussi appelée plongeante), plonge sous une plaque chevauchante moins dense, qui peut être océanique ou continentale.

Les zones choisies sont la fosse des Mariannes, la fosse des îles Tonga-Kermadec, la fosse des îles aléoutiennes, la fosse du Chili. dorsale.

Choisissez la réponse correct. fosse océanique. Diverses méthodes d'étude ont été mises en œuvre pour affiner la connaissance des phénomènes se déroulant au niveau des marges actives : analyse des anomalies gravimétriques, analyse du flux thermique, localisation des foyers des séismes, analyse de la propagation des ondes sismiques, localisation des anomalies magnétiques, etc. Quelles sont les caractéristiques des roches magmatiques des zones de subduction ?

Tranchées océaniques .

I. Afin de déterminer le mode de formation de ces roches et l'origine possible de ces magmas, il est nécessaire d’étudier la texture et la composition minéralogique et chimique de ces roches.

Des reliefs remarquables.